Rapport d’activité – Saison 16/17

1 spectacle en tournée – 1 présentation de maquette – 2 résidences
189 élèves – 134h de médiation culturelle

Spectacles et présentations de maquette

Durant la saison 2016/2017, La Compagnie Caravelle a eu deux temps de résidence pour la reprise d’un spectacle en tournée, Paradis Perdu, et pour la présentation d’une maquette, Guillotine.

À cela s’ajoute des lectures ou performances qui ont pu être réalisées à l’occasion d’expositions ou de visites de lieux du patrimoine. La Compagnie Caravelle a également créé un spectacle sur la Révolution française dans les Antilles à la demande de l’Alliance française de Sainte Lucie. Ayant réuni plus d’un millier de spectateurs, le Bastille Day a permis de renforcer l’expérience de la compagnie à l’international.

Médiation culturelle

Dans la démarche de La Compagnie Caravelle, chaque spectacle et présentation de maquette sont accompagnés d’une médiation culturelle afin d’échanger avec le public d’une part, et de nourrir le travail de création d’autre part.

Sur la saison 2016/2017, La Compagnie Caravelle a effectué différentes actions pédagogiques auprès du public scolaire, et ce suivant différents axes de travail :

  • L’école primaire du Centre d’Aix-les-Bains (3 classes de niveau CM, 81 élèves) :
    • Appropriation du corps par les arts plastiques (travail de la matière pour modeler différentes parties du corps).
    • Visite du Musée Faure.
  • Le lycée Baudelaire d’Annecy (2 classes de niveau 2nde, 37 élèves) :
    • Ateliers de pratique et élaboration d’une performance, à partir d’un texte écrit par Antoine Guillot, présentée en public.
  • L’école supérieure ENAAI au Bourget du lac (3 classes sur les niveaux de 1ère, 2ème et 3ème année) :
    • Donner forme à une idée.
    • Se connaître et s’exposer.
    • Construire et présenter un projet personnel.

Volet financier

 

  • 53% en médiation culturelle,
  • 20% en production de spectacles,
  • 20% en subventions publiques.

Résidences

Dans la continuité du travail engagé la saison passée, La Compagnie Caravelle aura deux temps de résidence durant la saison 2017/2018 consacrés à Claudel – Rodin et Guillotine.

La résidence de Claudel – Rodin sera accueillie par la Ferme de Bressieux à Bassens et par le Centre Artistique Départemental à Montmélian. La résidence de Guillotine sera quant à elle accueillie par le centre d’Art Les Ateliers Sauvages à Alger et soutenue par l’Institut français d’Alger.

 

Les autres projets

Les autres projets de La Compagnie Caravelle se porteront dans un premier temps sur la mise en place d’une exposition inédite Corps Éternels qui s’inscrit en résonnance avec Claudel – Rodin. Cette exposition confronte le regard d’artistes sur le corps en réunissant des extraits de l’œuvre de Rodin et des sculpteurs contemporains, Annie Berthet, Faber, Nicolas Lavarenne, Marc Petit et Yan Zoritchak, ainsi qu’un photographe, Olivier Roller.

Enfin, pour maintenir son ancrage sur le territoire Grand Lac, La Compagnie Caravelle proposera des lectures et rencontres au public, au milieu scolaire et à des groupes de personnes spécifiques.

Médiation culturelle

En parallèle de ces temps de résidence et de projets divers, la Compagnie Caravelle mènera différentes actions de médiation culturelle. Des partenariats sont d’ores-et-déjà engagés avec l’école supérieure ENAAI au Bourget du lac, le lycée Baudelaire à Annecy, le lycée le Margériaz à Chambéry, le collège Pierre et Marie Curie à Montmélian, l’école élémentaire de Bassens, l’école élémentaire Jean Moulin de Montmélian et le Centre Hospitalier de la Savoie. À ce jour, nous sommes dans l’attente de réponses vis-à-vis des actions qui pourraient être menées auprès des collégiens du territoire Grand Lac et des élèves de primaire de la Ville d’Aix-les-Bains.