Ahmed Zitouni

Comédien

Né à Alger en 1992, Ahmed Zitouni est comédien de théâtre, cinéma et télévision. Il débute auprès d’Actarus Ahmed Aksas à l’âge de 18 ans et tourne rapidement dans plusieurs publicités pour la télévision algérienne.

Il obtient les rôles principaux des séries Switcher Algérie en 2013, Elkhamsa en 2014 et Sultan Achour en 2017.

Au cinéma il croise les chemins, entre autres, de Mohamed Chouikh dans L’Andalou, Damien Ounouri dans Kindil Al-Bahr et Agha dans Le ticket.

Au théâtre il travaille avec Adila Bendimerad (Elharraz) et Leila Touchi (Grhiba), spectacle qui tournera en Algérie et au festival d’Aurillac en France. Il est aussi assistant et directeur artistique spécialisé en postproduction à la télévision et au cinéma.

Également militant associatif, il dirige la campagne de sensibilisation sur la marginalisation des malades du SIDA, l’occasion pour lui de développer un concept fédérant des personnalités algériennes de différents milieux (sportif, artistique, médiatique…).

C’est en 2017 qu’il rencontre Antoine Guillot à Alger lors d’une résidence d’écriture de ce dernier aux Ateliers Sauvages. De cette rencontre est née l’envie d’une collaboration qu’ils concrétisent dès le printemps 2018 avec la reprise algérienne de Paradis Perdu, porté en France par Antoine Formica.