Sauvage de monde (La Réunion / Hexagone)

Textes, jeu et mise en scène : Alexis Campos & Antoine Guillot
Dramaturgie et direction d’acteur : Dominique Oriol
Assistants mise en scène : Agata Kazmierska et Jérémie Buatier
Diffusion et développement : Peggy Viola
Production : La Compagnie Caravelle (Savoie 73 – France)
Collaboration : Compagnie l’Alpaca rose (Saint Denis de la Réunion 974)
Avec le soutien de : La ville d’Aix-les-Bains, le département de la Savoie, la région Auvergne Rhône-Alpes et de la DRAC AURA
Partenaire privé : L’hôtel Restaurant Les Trésoms à Annecy et le Cercle des mécènes de La Compagnie Caravelle
En partenariat avec : Le CHS de Bassens (73)
Après le spectacle, on joue les prolongations avec l’équipe artistique qui vous propose un temps d’échange.

Intentions

Dans le cadre de ce projet, nous souhaitons développer une toute nouvelle forme, Sauvage de monde, dans laquelle le théâtre se réapproprie un caractère populaire (notion issue du théâtre Élisabéthain) tout en ayant une identité de questionnement profond de la société (notion issue du théâtre Grec).
L’objectif ici est de retrancher le spectateur dans son positionnement, de le pousser à devenir acteur du spectacle, de lui laisser sa place de citoyen, de lui redonner de la liberté et une fenêtre pour s’exprimer. Celui qui raconte est au même niveau que celui qui écoute dans un espace où le sensationnel devient un acte artistique et donc, politique.
Raconter l’histoire de « à quoi sert le théâtre dans la société ? » (inspiration de William Shakespeare et du théâtre Elisabéthain)
Faire pleurer, faire rire, révolter pour plonger au cœur d’une palpable catharsis.
Deux esthétiques qui se côtoient lors de la représentation : Textes très écrits pour les scènes tirées de ce qui constitue notre panthéon du théâtre et impro pour l’histoire du théâtre et la contextualisation.

On a le théâtre que l’on mérite, pas celui dont on aurait besoin